Un projet européen

 

Le projet Christine de Suède, l'Européenne suit l'itinéraire de la reine Christine à travers l'Europe après son abdication en 1654, avec la mise en œuvre de concerts, de séminaires et autres événements au cours de 2014-15 en Autriche, en Belgique, en France, en Italie et en Suède.
Soutenu par le programme Culture de l'Union européenne il est fondé sur une coopération entre diverses institutions culturelles de Suède, de France, d'Italie, d'Autriche et d'établissements d'enseignement et de recherche. Des départements ministériels de la culture, des fondations, des entreprises, des associations, ainsi que des particuliers ont apporté leur contribution.

L'Association Christine de Suède, l'Européenne constitue une extension en France de ce projet (à cet égard elle poursuit le travail engagé en 2014 par la Fondation Maison des Sciences de l'Homme dans le cadre du projet lui-même). La Région Midi-Pyrénées et Toulouse sont les deux premières collectivités françaises à promouvoir la philosophie du projet.

 

Objectifs :

-Dans le cadre de la construction européenne, qui souffre d'un déficit d'image aggravé par le Brexit, construire l'Europe autrement, identifier un symbole fédérateur de l'Europe de la culture où chaque citoyen puisse ancrer ses valeurs et préserver son identité dans la diversité.
-Stimuler les échanges culturels en Europe -sur les plans national et régional-, créer des opportunités d'intervention pour les intellectuels et artistes de tous horizons et les mettre à la portée du plus grand nombre-Organiser des événements et des expériences culturelles destinées à promouvoir le débat scientifique, le débat d'idées, l'intérêt pour l'Histoire et globalement susciter un regain d'intérêt pour la culture        
-Stimuler la recherche dans diverses disciplines autour des valeurs portées par Christine de Suède, notamment le "vivre ensemble", la tolérance et dans l'étude de la "nouvelle intelligence".

Le projet est géré par la Queen Christina Foundation de Stockholm en tant que coordonnateur et responsable de l'organisation pour la Suède et la Belgique. Mats Liljefors est chef de projet et directeur artistique. Trois autres co-organisateurs sont associés à sa mise en œuvre: la Fondation de la Maison des Sciences de l'Homme pour la France, Istituto Sperimentale TLS Teatro Belli pour l'Italie et l'Académie Baroque de Vienne pour l'Autriche, chacun étant responsable du développement du projet dans son propre pays.


Fondation Reine Christine - l'Initiative européenne de la culture
Président : Göran Groth

Coordination

RoyaL Festivals, Palais Royal Stockholm

Directeur de projet Mats Liljefors

Co-organisation

Austrian Baroque Academy Vienne, Autriche
Directeur  Stefan Schennach

Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris France

Directeur Michel Wieviorka
Coordonnateur  Denis Viart

Istituto Sperimentale TLS Teatro Belli, Italie
Directeur  Claudio Lepore

 

Dans sa déclinaison régionale, le projet a donné naissance à l'Association Christine de Suède, l'Européenne, qui poursuit les mêmes objectifs sous le conseil scientifique de Claude Imbert, professeur émérite à l'Ecole Normale Supérieure de Paris.

 

Partenaires en Région Midi-Pyrénées:

Conseil Régional, Rectorat (Délégation Académique à l'Action Culturelle), Municipalité de Toulouse, Université de Toulouse2 (FRAMESPA), Gruppo Incanto, Le Marathon des Mots, l'Ensemble Baroque de Toulouse, Les Sacqueboutiers, Festival Déodat de Séverac, Association Fermat-Science, Maison de l'Europe, Musée des Augustins, Revue franco-italienne RADICI.

 

Un réseau d'Associations

Depuis le 14 décembre 2015, l'ACDSE constitue avec l'Association "la Vieille Poste" une structure chargée de promouvoir les valeurs qu'elles partagent au travers d'activités visant à défendre la figure emblématique de Christine de Suède et ses principes et ainsi de sensibiliser le plus grand nombre de citoyens à cette démarche. Les deux associations s'efforcent d'engager des actions complémentaires pour la promotion des arts et de la culture, sur le plan régional (Grande Région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon), national et -dans le cadre d'une intégration à un projet de cette nature- européenne. D'autres associations partageant les valeurs christiniennes  sont appelées à renforcer la structure AVP-ACDSE pour constituer un réseau encore plus opérationnel et visant un public encore plus large.